www.elevagedesedelweisssavoyardes.fr
    www.elevagedesedelweisssavoyardes.fr

Le saint-bernard est une race de grands chiens de montagne, souvent dressés comme chiens de recherche en avalanche. L’imaginaire populaire les affuble d’un tonnelet de rhum accroché au cou qui serait destiné à revigorer les victimes du froid. Cette pratique a été utilisée surtout à la fin du xix e siècle dans la recherche de personnes perdues dans les montagnes ou victimes d’une avalanche.

Le nom renvoie à l’hospice du Grand-Saint-Bernard, situé au col homonyme dans les Alpes Suisses, à la frontière avec l’Italie, où ces chiens étaient utilisés par les chanoines d’abord pour la garde et la défense puis pour la recherche des voyageurs en hiver.

Le chien du saint-bernard est doux, comédien et plutôt têtu. Attention : ce n’est pas une peluche. Il est donc nécessaire de lui donner d’emblée une éducation stricte, de façon qu’il soit agréable à vivre au quotidien. Le saint-bernard n’est pas un chien pour débutants; il tend à prendre beaucoup de place à la maison, et parfois à entrer en conflit. Par son instinct de chien de sauvetage, il aidera cependant sans hésitation toute personne en danger. Très attaché à son territoire, il constitue un excellent chien de garde. Il n’est pas agressif, sauf si l’on s’attaque à son maître. N’étant pas citadin, il a besoin de beaucoup d’espace.

Le saint-bernard peut détecter une présence humaine jusqu’à six mètres sous la neige grâce à sa truffe humide. Contrairement à la plupart des chiens, il possède un sens de l’orientation extrêmement développé; il pourrait même prévoir des avalanches et des tempêtes de neige, et serait capable de percevoir si une personne est vivante ou morte sous la neige.

L’hospice du Grand-Saint-Bernard a conservé jusqu’en 2004 un élevage de saint-bernards, pour maintenir la tradition et augmenter l’intérêt touristique du site..